interpreter / charles pennequin

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=122355448903409&id=100033868631547&sfnsn=cwmo

Je n’interprète pas les textes issus de mes livres, je les écrits, je réécris le texte pour l’espace, pour que le texte soit dans la bouche, pour que l’écrit passe direct par le parler, j’écris la sonorité du texte pour l’air, je réécris le texte pour le mettre dans l’espace, pour qu’il tienne en apesanteur et s’introduise dans les oreilles et les corps, j’écris pour que ça fuse dans les esprits, que ça transpire sur les murs et pousse dans les corps, j’écris pour tous mes organes même, car c’est tout le corps qui est convoqué, pas seulement les yeux ou la bouche, tandis que l’écrit lui avait à voir avec la tête, les yeux, les mains et les doigts, il avait aussi à voir avec la bouche intérieure déjà, toutes les voix du dedans, il avait à voir avec les organes internes puis externes, mais là le corps peut enfin gesticuler dans le texte mais sans l’oublier, c’est ce que fait l’interprétation, car interpréter c’est oublier, interpréter c’est prêter entre, c’est rentrer dans la prétention par l’inter-prédation, c’est remiser la vie même du texte pour l’inter prendre c’est-à-dire le jouer, c’est-à-dire le prendre entre un jeu et une voix, mais souvent le jeu prime, souvent il faut jouer le texte et donc l’annuler, interpréter un texte c’est le réduire en bouilli, car on ne lui fait pas confiance, on ne veut pas le rendre mais on veut le prendre en défaut, et tout le jeu consiste à l’annuler, lui supprimer sa force interne en y mettant des sentiments, j’ai vu ainsi des acteurs jouer Bibi et je me serai cru dans Ionesco, j’ai vu un acteur relire la Ville est un trou et dire un passage qui s’intitule Mots croisés et y supprimer toutes les petites voix qui étaient dedans pour n’en mettre qu’une seule, celle d’un homme politique connu à la fin des années 2000. L’acteur interprète le texte, c’est-à-dire qu’il l’imite mais forcément mal, si le texte parle de serrer des mains, l’acteur va serrer les mains du public au premier rang. Ça tue le texte, l’acteur n’interprète pas, il inter-tue, il massacre la vie en y mettant du sien, c’est-à-dire en étouffant chaque mot par apposition d’une vieille grille de lecture dessus, comme s’il posait une plaque d’égoût, alors qu’il devrait à chaque texte réapprendre à vivre. L’interprétation c’est le Bayer-Monsanto de la vie textuelle.

alcuni link selezionati da laviemanifeste.com

alcuni link selezionati da http://laviemanifeste.com/


Correspondances fantômes: Amandine André invite Liliane Giraudon & Nathanaël
http://laviemanifeste.com/archives/11309

Liliane Giraudon: Portrait de l’Homme de lettres en Femmes à barbe
http://laviemanifeste.com/archives/8930

Rencontres des solitudes, Danielle Collobert & François Bon
http://laviemanifeste.com/archives/268

In archivio, sotto il tag Nathalie Quintane
http://laviemanifeste.com/archives/tag/nathalie-quintane
(intervista: http://www.radiogrenouille.com/actoralplus/2016/09/21/nathalie-quintane-reinjecter-de-la-politique-dans-la-litterature/)

Entretien avec Jean-Michel Espitallier
http://laviemanifeste.com/archives/8593
http://laviemanifeste.com/wp-content/uploads/2013/11/2013_10_09_actoral_JM_ESPITALLIER.mp3

Les Mercredis de Montévidéo : Ryoko Sekiguchi + Amandine André
http://laviemanifeste.com/archives/11087

In archivio, sotto il tag Jérôme Game:
http://laviemanifeste.com/archives/tag/jerome-game

In archivio, sotto il tag Frank Smith
http://laviemanifeste.com/archives/tag/frank-smith

Frank Smith, Sébastien Zaegel, Jean-Philippe Cazier: Filmer/Ecrire – Vient enfin le moment d’errer
http://laviemanifeste.com/archives/10076

La révolution moléculaire
Entretien avec Stéphane Nadaud qui a établi et préfacé cette nouvelle édition de La révolution moléculaire (2012) aux éditions des Prairies ordinaires. Recueil d’articles et d’entretiens de Félix Guattari.
http://laviemanifeste.com/archives/8126

Bernard Heidsieck : Poésie active, poésie oxygénée, poésie debout
http://laviemanifeste.com/archives/tag/bernard-heidsieck

Anselm Jappe, Crédit à mort
http://laviemanifeste.com/archives/tag/anselm-jappe

In archivio, sotto il tag Jacques-Henri Michot
http://laviemanifeste.com/archives/tag/jacques-henri-michot

Frédéric Neyrat: Lettre adressée à Amandine André au sujet d’une performance de Yoko Ono
http://laviemanifeste.com/archives/11731

In archivio, sotto il tag Charles Pennequin
http://laviemanifeste.com/archives/tag/charles-pennequin

Maël Guesdon – Marie de Quatrebarbes: Bréviaire à l’usage des Soeurs Mineures
(Fragments de Suzanne Lindelton)
http://laviemanifeste.com/archives/8428

Mathieu Brosseau: Extrait d’une série en cours d’écriture intitulée « L’amour est un art populaire »
http://laviemanifeste.com/archives/9386

Amandine André: Visages. Exercice IX
http://laviemanifeste.com/archives/9354